De nouvelles anomalies sur le parc nucléaire français font bondir les prix

 

EDF a annoncé ce matin avoir été alerté par Framatome sur des défauts de soudure observés sur certaines centrales nucléaires en service. Le groupe en a informé l’Autorité de Sûreté Nucléaire et ne se prononce à ce stade ni sur l’identité des réacteurs concernés, ni sur les conséquences que ce défaut pourrait avoir sur le fonctionnement du parc.

L’impact semble cependant significatif, puisqu’il pourrait toucher environ 20 réacteurs, soit plus du tiers du parc français.

Les marchés ont vivement réagi à cette annonce dès ce matin : l’action d’EDF perdait plus de 7% et les marchés électriques européens bondissant, en particulier sur les échéances de court et moyen termes. Le CAL 2020 France s’échangeait à midi à environ 52.70 €/MWh, en hausse de 3 €/MWh par rapport à la clôture de la veille.